La Vie est belle avec Irène Grosjean

 

La Vie est belle avec Irène Grosjean

Compte rendu d’un stage avec une naturopathe de renom et une grande source d’inspiration.

 

irene001

 

Je souhaite d’abord commencer par la question suivante : Qu’est ce que la santé ?

Pendant qu’un grand nombre d’occidentaux voient encore la santé comme le simple fait de ne pas être malade, L’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) a récemment revue cette définition et l’a changé en  « La santé est un état de complet bien-être physique, mental et social, et ne consiste pas seulement en une absence de maladie ou d’infirmité. »
Donc il faut déjà remettre les pendules à l’heure pour mieux comprendre la démarche des médecines holistiques.

Pour Irène Grosjean la vie est simple et la santé est basée sur quatre piliers essentiels :

Respirer, se nourrir, éliminer, se reposer.

Si une des fonctions est défaillante ou malmenée, tout l’équilibre vital est perturbé.

Détaillons ces bases fondamentales :

 

Respirer et les rituels de l’Aurore

 

 

Le matin, avant ou après avoir pris un petit déjeuner on commence par faire de grandes respirations en accompagnant ce souffle vital par des mouvements.

C’est le souffle qui fait circuler l’énergie dans notre organisme (le Chi, Qi, Sila, Prâna, Ponos,…) et pourtant beaucoup d’entre nous « respirent du bout du nez juste assez pour ne pas mourir » comme dit Irène.

Une vraie respiration devrait faire gonfler le ventre et les poumons et ainsi faire travailler le diaphragme. Pour s’y habituer, commencez par faire l’exercice suivante plusieurs fois par jour :

Inspirer > faire gonfler ventre ensuite poumons > expirer en vidant poumons et ensuite ventre.

 Le souffle est un outil très puissant contre la douleur et le stress, mais nous y tenons malheureusement trop peu compte dans les sociétés occidentales.

On peut aussi noter que les bénéfices de tout exercice physique seront toujours augmentés si la respiration est bien adaptée.

Pour revenir aux habitudes et conseils d’Irène, la « cérémonie » matinale continue en faisant presque comme une salutation au soleil : on se tourne vers cette lumière et on prend le temps de remercier l’univers ou l’intelligence cosmique pour toutes les belles choses qui nous arrivent.

On peut  également prononcer des phrases positives tels que « Aujourd’hui est le premier des plus beaux jours de ma vie ».  On se met en condition optimum pour accueillir une nouvelle journée.

 

irene002

 

Pour moi ce moment est devenu indispensable, car cette énergie solaire est une véritable nourriture et une connexion aux sources.

Je ne pense pas que ce soit un hasard si on nous projette autant de peurs au sujet de ce feu cosmique et qu’on essaie de nous couper de ses bienfaits via les crèmes solaires, les lunettes teintées, etc.

D’ailleurs pour Irène, ainsi que pour des nombreux praticiens de santé naturelle, le cancer de la peau et d’autres sortes de désagréments, sont surtout dues à l’acidité de notre organisme. C’est ce que j’ai pu observer aussi: rare sont les personnes qui mangent vivant et qui prennent des coups de soleil. Ce qui ne veut pas dire qu’il faut se laisser cuire pendant des heures à la plage !

 

Je vous invite à regarder la vidéo suivante qui explique tous les véritables bienfaits d’une des méthodes de guérison liée au soleil, le « Sun Gazing » :

 

Sébastien Lorca explique la méthode de l’observation du soleil.

 

Tout est là pour nous soigner et nous reconnecter. Cessons d’avoir peur (mais sans faire n’importe quoi non plus) !

Se câliner et prendre dans les bras des êtres qui nous sont chers (et même toutes les autres personnes) est également une bonne base du matin. Habituons-nous à complimenter notre entourage et de leur dire des mots bienveillants car il y en a vraiment besoin dans ce monde !

 Trop souvent nous nous focalisons sur ce qui ne va pas, au contraire nous devrions  prendre conscience de la chance que nous avons afin de partager verbalement ou physiquement avec les autres ce bonheur.

 

irene003

 

« Pas de temps pour ces conneries ! », puisque « le temps c’est de l’argent »? Sachez que peut être un beau jour vous aurez des regrets. Et sincèrement, je ne pense pas que sur votre lit de mort vous vous direz « Ahhh… si j’avais pu passer plus de temps avec mon cher PC au bureau. J’aimerais tellement encore revivre ça !». Donc apprenez à consacrer du temps pour des choses qui ont de la vraie valeur. Ne regardez pas votre montre quand vous lisez une histoire à votre enfant, quand vous envoyez des belles pensées à vos proches, quand vous observez la beauté d’une feuille tombée d’un arbre, de profiter d’un moment de silence pour sentir les énergies qui circulent… car au final ce sont ces moments là qui créeront la richesse de cette existence.

Une « technique » trèeeeees « scientifique et médicale » que j’apprécie, c’est rien de plus simple que le sourire. Quand je marche dans la rue, j’essaie de le garder le plus possible et de le partager autour de moi et je vous promets que rien qu’avec ce geste, on peut faire des miracles. De plus : mission impossible d’avoir des idées noires pendant qu’on affiche la banane ! Peur du ridicule ou de passer pour un extraterrestre ? Il faut pourtant bien que quelqu’un commence pour qu’un jour tout le monde le fasse et que ça devienne naturel (comme le fou qui un jour a décidé que râler c’est bien.. du coup tout le monde râle). Il est temps d’inverser les tendances !

Passons à l’étape suivante et pas la moindre :

Se Nourrir et Introduction à l’Alimentation Vivante

 

 

La nourriture est l’essence de notre corps, se nourrir avec des aliments qui ne sont pas adaptés à notre physiologie, c’est comme mettre un mauvais carburant dans notre véhicule. Tôt ou tard la panne est assurée !

La question est : Quel carburant est le plus convenable pour notre corps ?

Premièrement je pense que nous sommes tous différents, que ce soit au niveau de la conscience ou physiquement. Donc nous avons des besoins et des capacités très différentes.

Cependant, il est certain que notre alimentation devrait être essentiellement végétale et vivante.

 

irene004

 

Manger vivant signifie qu’on modifie peu ou pas ce que la terre nous donne.

De plus, lorsqu’on transforme ou cuit un aliment, il perd souvent tous ses enzymes, vitamines, minéraux et oligoéléments.

Et puisque on ne peut pas donner la vie avec des choses mortes (une graine cuite ne germe plus), ainsi nos cellules font mal leur travail et ne se régénèrent plus
autant.

Scientifiquement, nous sommes très proches des grands singes par notre constitution physique et je ne pense pas que la nature se trompe pendant la création. Tout est parfaitement orchestré. Les carnivores ont des gros reins pour faire évacuer l’acide urique et des intestins très courts pour l’élimination rapide de tous les déchets, mais également pour éviter la putréfaction de leur nourriture cadavérique. Nous, humains, nous avons des très longs intestins et des reins très faibles. Et notre anatomie n’est donc pas faite pour consommer des produits animaliers à outrance. Ils putréfient dans nos viscères et acidifient notre corps. Merci aussi le café, l’alcool, les sucres et les autres excitants. Les maladies qui en résultent sont aigus et douloureuses : Les tendinites, eczéma sec, psoriasis, migraines, arthrites, hyperthyroïdie … c’est l’ACIDOSE.

 

irene005      irene006

 

 

Ca crée des personnes qui sont irritables, voire agressifs, avec parfois même une certaine soif du pouvoir (les seigneurs). Pour compenser cette acidose il faut surtout se re-minéraliser. La fièvre est également très bénéfique, parce qu’elle permet de brûler ou de faire fondre ces acides.

Notre constitution n’est pas non plus adaptée pour manger autant de céréales et produits laitiers comme nous le faisons. Beaucoup d’entre nous possèdent une couche de plusieurs centimètres de déchets collés à notre paroi intestinale. Malheureusement ces mucosités ne restent pas seulement dans notre ventre, mais se déposent également sur nos bronches, enveloppent nos glandes, nos cellules … Vive les pâtes au gruyère et toutes les glucides! Et tous ces délices créent les maladies non douloureuses, mais gênantes. Asthmes, baisse de la vision, rhumes, hypothyroïdie, acné, leucorrhées, … c’est la MUCOSE.

 

 irene007      irene008

 

Ce marécage lipidique crée des personnalités timides, anxieuses et soumises (le bas peuple). Pour rééquilibrer ce marécage il faut augmenter considérablement l’apport en « vraies » sucres : les fruits.

Bien sur bien d’autres facteurs aussi en cause de ces maux, mais l’alimentation y est vraiment pour beaucoup.

Les fruits, légumes, graines, oléagineux, algues, légumineuses et graines germées, jus frais, fruits et légumes déshydratées… un large choix sans restrictions caloriques. C’est la vie en abondance, mais sans nuisance !

Quand un aliment est non transformé et non cuit, on tend toujours vers celui que le corps a besoin, tandis quand un aliment est cuit ou transformé, on est attiré par celui qui
nous cause le plus du mal !

Par contre attention, le cru fait ballonner à  ses débuts, mais pour une foi c’est pour une bonne cause, puisque pour décoller les résidus collés dans nos intestins, il faut d’abord les faire gonfler. Pour les plus fragiles il faut donc y aller doucement et opter surtout pour les jus.

 

irene009            irene010

 

Par contre, certes, les cochonneries auxquels on s’est s’y bien habituées, sont agréables au goût (d’ailleurs le sucre, sel et exhausteurs de tout sortes – ajoutées par les industriels – sont des véritables drogues). Mais de nos jours nous ne savons même plus ce qui est bon ou non pour notre organisme, car il est déjà tellement intoxiqué  depuis notre enfance. Tout comme un fumeur ne tousse plus quand il respire et inhale la combustion de la cigarette, nous ne ressentons plus grande chose quand nous avalons un poison à haute dose. Mais souvent ça finit quand même par nous rattraper : les nausées, des migraines, des douleurs articulaires, de l’asthme, des allergies, sans parler de maladies plus puissantes telles que la maladie de Crohn, la sclérose en plaques, les cancers, les kystes, etc. sont en constante augmentation et malheureusement rares sont ceux qui y voient un lien avec leur nourriture.

Et en Occident nous avons du mal à saisir qu’il faut mieux prévenir que guérir. Prenons  l’exemple de l’Asie, là bas on paie un médecin tant qu’il maintient la famille en bonne santé. Des lors la maladie s’installe, il doit faire ses soins gratuitement !

La chimie des médicaments, même s’ils sont indispensables dans certains cas, ne fait que combattre les symptômes, elle soigne une chose au détriment d’une autre dans la plupart des cas. C’est pour ça que la Naturopathie me semble une alternative complémentaire et intéressante, voire indispensable, car elle essaie de comprendre le pourquoi du comment. Il faut aller à la cause de la cause de la cause, disait Hippocrate (philosophe, mais aussi père de la naturopathie et de l’allopathie).

Je m’explique : si le corps a déclenché ces signaux d’alarmes, qui sont des manifestations extérieures de ce qui ne va pas à l’intérieur de l’organisme, éradiquer les symptômes c’est comme dire au corps de se taire, sans comprendre les origines de ces malaises.

Prendre un médicament anti-symptomatique, c’est comme mettre un scotch noir sur le signal du tableau de bord de la voiture quand il y a un clignotant rouge qui s’allume pour ne plus le voir.

Donc à force de faire taire notre système immunitaire, il va petit à petit rentrer les maladies et créer des déséquilibres plus profonds. Ainsi un eczéma rentré peut se transformer en asthme, si la cause n’a pas été éradiquée ou modifié.

Il est également vraiment indispensable de saisir que la plupart de nos maladies débutent dans notre intestin.

C’est une notion qui est difficile à assimiler à la plupart d’entre nous, parce que nous avons l’habitude de tout mettre dans des cases et voir des spécialistes dans chaque domaine. Mais notre corps est un orchestre qui œuvre en ensemble avec tous les organes et une maladie n’est qu’un moyen à l’organisme de maintenir l’équilibre.

A chaque fois que nous mettons quelque chose dans notre bouche ça va soit aider au corps à s’auto guérir et à se régénérer, ou soit ça va l’encrasser et ralentir ses fonctions.

D’ailleurs Hippocrate disait encore « QUE TON ALIMENT SOIT TON SEUL REMEDE ». Et aujourd’hui nous avons des microscopes ultra puissants, des médecins qui font 10 ans d’études, des appareils qui valent des millions… mais nous ne savons même pas quelle nourriture est anatomiquement adapté à l’humain, ce qui n’est pas étonnant, puisque le cours d’alimentation en médecine est quasi inexistant (et élaboré par l’Etat, qui travaille main dans la main avec les grandes entreprises agroalimentaires).

Donc pour sauver le monde et nous sauver de cette dégénérescence qui s’aggrave ces dernières décennies dans beaucoup de domaines, une des solutions majeures est de se diriger vers une nourriture vivante.
Rien n’est plus puissant que ce choix, car notre alimentation à un impact physique sur nous même, mais également économique et environnemental. Trois mouches d’un coup ! Qui dit mieux ?

 

Voici un témoignage de l’actrice Armelle, qui s’explique merveilleusement bien sur ce sujet :

Armelle voit cru !

 

Eliminer ou Comment aller aux toilettes à la perfection

 

 

Et oui faire caca est tout un art, c’est pour ça que les toilettes s’appellent aussi le trône je suppose.

Il est impressionnant le nombre de constipés qu’il y a de nos jours et ce phénomène touche de plus en plus les enfants, ce qui n’a rien d’étonnant vue notre mode de vie erroné. Lorsque vous mangez trois fois par jour et que vous éliminez tous les 2 ou 3 jours, ne vous êtes vous jamais posé la question où vont ces déchets ? Ben vous êtes dans la me… ! Et vous y êtes dedans à cause des excès d’aliments non adaptés à notre système digestif. Et tout ça ne reste pas juste dans l’intestin, sinon ça serait trop beau. Non, ces résidus, bactéries, champignons, se propagent de partout, puisque nos intestins sont de plus en plus poreux. Quand on est dans cet état, il est vraiment plus difficile d’être véritablement épanoui, puisque les troubles psychiques sont étroitement liés à notre mode de vie alimentaire.

Ainsi les céréales et autres amidons fermentent et les cadavres (pour être polie) putréfient, surtout quand les deux sont pris en grande quantité et mal associées. S’en suit une troupe de bactéries et de vers pour les manger. Du coup ça déséquilibre notre flore intestinale et c’est le début de beaucoup d’emmer…s, dont une mauvaise haleine et des colites sont les premiers symptômes, rarement trompeurs.

Rien qu’à l’odeur et à l’aspect peau, on peut souvent prédire si cette personne a une alimentation équilibrée ou pas. Et chez certains c’est tellement grave que ça sent la mort, et quelque part c’est logique quand on se nourrit avec des aliments « morts », eux aussi.

Donc je vous conseille d’avoir un tabouret dans votre cabinet, car notre position actuelle sur le fameux trône n’est vraiment pas adaptée à notre physiologie. On devrait légèrement monter nos jambes ce qui nous permet de moins forcer, un peu comme les toilettes turques. Pour des homo sapiens super évolués, « maîtres du monde et de l’univers » je dois constater qu’on en fait des erreurs,  vous ne trouvez pas ? Même sur des choses aussi simples ! Peut être nous remettre à notre vraie place et s’inspirer de la flore et faune qui nous entoure pourrait être enfin un vrai progrès ?

Donc pour conclure ce chapitre, on devrait se libérer de nos déchets au grand minimum une fois par jour et ça ne devrait pas avoir d’odeurs nauséabondes. Ca me semble tellement logique maintenant, mais il y a quelques années en arrière j’aurais dit que c’est impossible, ça n’existe que chez les licornes!

D’ailleurs à ce sujet une pub (malgré les apparences, sérieuse) qui récapitule ce qui a été dit plus haut :

 

Faire caca
comme une licorne.

 

Et selon Irène Grosjean, ainsi que beaucoup d’autres hygiénistes, nous sommes déjà tellement encrassées qu’il faut aussi se purger en plus du changement alimentaire. Irrigations du côlon, huile de ricin, Chlorumagène, jeûnes, les plantes laxatifs et autres méthodes, sont définitivement à prendre en compte dans toute démarche de nettoyage en profondeur, mais sans accoutumances. Cependant il faut être déjà un peu connaisseur, sinon un suivi par un professionnel est vraiment recommandée.

Ce sujet fait toujours sourire, mais c’est souvent le résultat d’un manque d’information sur l’importance primordiale de l’état de santé de notre gros intestin, son anatomie et sa correspondance avec tout l’organisme.

irene011

Cartographie du Dr. Norman Walker et la relation entre le colon et les organes

 

Ainsi, se maquiller, s’habiller en vêtements de marque, se coiffer…semble primordial dans notre société, il faut que tout brille d’extérieur. Mais en ce qui concerne notre organisme, ne semble pas toujours préoccuper même les personnes les plus soignées au monde.

Peut être quand on parle de beauté intérieure le sens premier est aussi à prendre en compte?

Se Reposer et Retrouver un Cycle de Vie adapté à l’Humain

 

Là aussi on peut constater qu’on marche la tête à l’envers. Un des témoins phares est le nombre croissant de l’accoutumance aux cafés le matin et somnifères le soir en Europe.

C’est vraiment le duo parfait pour se dérégler encore plus au fil du temps.

Ainsi en suivant les tendances, et en faisant « comme les autres » en plus de manger des choses inadaptés à notre organisme, nous avons aussi un mode de vie décalé : travail -embouteillages – dodo et la fiesta les week-ends pour oublier tout ça.

Toutes ces habitudes sont un peu comme nager à contre-courant. Après on s’étonne qu’à partir d’un certain age (de plus en plus tôt), on soit épuisé, dépressif, avec des maladies dégénératives etc. On parle de malchance ou on pense que « c’est génétique » et pourtant c’est nous même qui créons cette réalité.

Nous devons comprendre que la plupart des événements sont entre nos mains, il faut juste reprendre les rennes et s’informer d’une façon constructive afin d’avancer vers une humanité consciente.

Et la nature me semble notre meilleure alliée, elle partage sa sagesse inconditionnelle et nous donne plein d’indices. Il suffit de l’observer et de l’écouter : les rythmes de la lune, du soleil, la vie diurne et nocturne de la flore et faune, …

 

irene012
Photo copyright by Laureen Armengau

 

Egalement avec le repos, le sommeil va de paire. C’est une véritable source magique, qui nous permet non seulement de nous recharger, de digérer certaines émotions non résolues, mais ce sont également des véritables voyages dans d’autres dimensions. Ils sont bien plus que ce qu’on nous fait croire, et j’ai remarqué que plus nous nous éveillons, plus nos rêves deviennent fréquents et importants.

 

Essayons de respecter le cycle de la lune et du soleil, essayons de dormir au moins une fois par an à la belle étoile, essayons de nous réveiller avec le chant des oiseaux. Car ces choses, qui paraissent insignifiantes, sont les outils de transformation vers une vie lumineuse, souvent bien plus puissantes que 10 ans de psychothérapie. Oui, peut être qu’aujourd’hui ça parait utopiste, mais je reste persuadée que tout ce que nous sommes capables d’imaginer, n’attend qu’à devenir réel. Et j’ai hâte de voir le jour où nos enfants trouveront l’équilibre parfait entre avancement scientifique, modernité et reconnexion aux sources. Mais pour que cela devienne réalité, à nous de bâtir les fondations. Le futur, c’est aujourd’hui !

 

Citations Irène Grosjean et son tableau de la santé et de la maladie.

 

 

« Toutes les maladies sont guérissables, mais pas tous les malades le sont »

« Guérir = Gai + Rire = retrouver la gaieté et le rire. »

« Plus on a des résidus toxiques, plus on est attiré vers  les poisons qui les fabriquent. »

 « Selon la qualité de nos humeurs (dites organiques, c’est-à-dire les liquides interstitielles, le sang et la lymphe), notre humeur (psychologique) change. »

« Après la fête, c’est la défaite. »

« On est riche que de ce qu’on donne. »

« Quand on a peur, on fait le contraire de ce qu’on devrait. »

« Tel un père qui demande à son fils le plus solide de continuer les travaux qu’il ne peut plus accomplir, l’organe le plus fort de l’organisme prend le relais de
l’organe fatigué ou surchargé. »

 

irene013

« Nous sommes faites pour être connectes à l’intelligence universelle de la vie. Pour capter ces fréquences élevées nos cellules doivent les atteindre. Mais quand ils sont asphyxies et empoisonnées  ils ne peuvent pas faire ce travail. »

Pour finir voici donc une vidéo plein de sagesse de la merveilleuse Irène Grosjean.

Pour moi, toute les personnes « âgées » devraient être comme elle, et reprendre leur véritable place : celles des sages qui guident les autres à travers leurs vécus. Vivre jusqu’à 100 ans sans chimie pharmaceutique et en pleine forme (et non tel un légume vivant) devrait simplement être une normalité, mais ca se prépare! Cependant il n’est jamais trop tard de commencer non plus.

Comme il disait Jiddu Krishnamourti : « Il n’est pas bon signe de santé d’être adapté à une société malade ».

 

 

Merci, Irène Grosjean, pour tous vos enseignements si précieux et inoubliables !

Merci à tous les participants de ce stage, vos lumières été aussi très enrichissants et ont largement contribué à la beauté de ce séjour.

Aussi, un énorme merci à mon chéri, qui en plus de me soutenir dans plus en plus de domaines, m’a offert ce stage comme cadeau d’anniversaire !

Il y en a qui sont pistonnées, je vous le dis ! Hihii… ^-^

 

irene014

 

J’espère que ce petit aperçu de la philosophie naturopathique ou  vivante vous a plu. Cependant, il y a encore tellement à dire sur ce sujet passionnant, mais je vous invite à faire vos propres recherches là-dessus. Comme dit si bien Bernard Werber : « L’import n’est pas de convaincre, mais de donner à réfléchir ».

 D’ailleurs je suis conseillère en nutrition et propose sur Nice des consultations, conseils et ateliers pour vous accompagner. Ouvrir la voie à vos enfants vers cette alimentation de santé présente une de mes priorités.

Avec tout mon amour,

Nastya Perfilova

www.nastyaperfilova.com

Le praticien de santé naturopathe ne remplace en aucun cas le médecin et ne pose aucun diagnostic. Ces conseils n’excluent pas le suivi de toutes prescriptions médicales antérieures. Ne pas abandonner ou modifier un traitement médical en cours sans l’avis médical.

Pour ne pas manquer les prochains articles et événements,  inscrivez-vous à la Newsletter ici.

12 réponses to “La Vie est belle avec Irène Grosjean

  • Votre article est très bien, je vous félicite pour votre travail d’écriture. Vous résumé bien actuellement les différents principes que l’on retrouve un peu partout mais si a nouveau l’occasion de parler de santé et de bien être a des gens de mon entourage qui n’y connaissent rien, je partagerai avec plaisir cet article qui peut-être une bonne introduction pour les nouveaux curieux de ce mode de vie.

    • Anastassia

      Merci beaucoup! Oui j’ai vraiment essayé de regrouper plusieurs principes pour que la globalité de ce mode de vie puisse être abordé. :)

      • Et voilà , encore une pseudo mesure écologique qui en fait est surtout économique !Les supermarchés peuvent continuer de s’engraisser à  vendre leurs soit-disant sacs réutilisables. Essayez de charger un peu les sacs et de les réutiliser plusieurs fois… La plupart ne survivent pas à  10kg de courses. Encore une mesure pour les bobos écologistes complètement déconnectés de la réalité. Mais bon, l’écologie, c’est comme le bio, c’est à  la mode donc – fait vendre.

        • nastyaperfilova

          Je comprends votre réaction, mais d’abord je pense que chacun a une autre mission de vie sur terre, ensuite il ne faut pas juger quelqu’un qu’on ne connait pas vraiment.
          Je suis loin d’être un exemple parfait en écologie, mais nous faisons de notre mieux avec ma famille. Nous avons d’ailleurs notre propre potager (avec butte de permaculture), des ruches, nous prenons nos fruits et légumes chez de producteurs locaux, pas de produits animaliers depuis des années, un filtre à eau, achetons des objets d’occasion… et nos sacs réutilisables durent des années (même avec des courses de plusieurs kgs de légumes).
          Et n’oubliez pas que même la négativité (par ex: critiques via le net injustifiés) et le non-respect de son corps polluent tout autant…

  • Merci Anastassia pour ce superbe article! Tout est très bien dit!
    Pour ma part, j’ai aimé mon expérience du cru mais je dois l’adapter à ma morphotypologie car cela ne m’a pas été que bénéfique. Néanmoins, il y a plein de bonnes choses à retenir, et si déjà on réduit tous les toxiques, on fait déjà un grand pas!
    Je vais partager ton article dans le mien ;)
    Bises

    • Anastassia

      Merci Emma, d’ailleurs j’avais adoré ton article aussi sur ce sujet!
      Et à vrai dire je mange à nouveau cuit aussi, mais je garde cette voie comme grande probabilité constante et possible.
      Oui pour moi ce n’est pas une course et j’essaie chaque année de m’approcher d’un mode de vie de plus en plus « vivant », mais en allant à mon rythme.

      http://planetaddict.com/

  • Bonjour Anastassia,
    félicitations pour ce beau texte. Tu as bien repris ce que nous avons appris pendant nos quelques jours de stage.
    Nous vous souhaitons à tous les deux une excellente santé en alimentation vivante .

    • Anastassia

      Merci Josine et Francis,
      Vous étiez vraiment superbes pendant ce stage, merci pour tous vos conseils :)

  • Bonjour Anastassia,
    Depuis ma première visite chez une naturopathe et le cancer de ma maman qui en est décédée, je m’intéresse à l’alimentation et aux bienfait des plantes et à la puissance de notre schéma de pensées. Votre article est très explicite. Bravo. Continuez à diffuser.

    • Anastassia

      Merci beaucoup :) Si vous avez besoin de conseils, n’hésitez pas à me contacter.

  • merci de me permettre de m’inscrire à votre site. Je m’appelle Pierrette j’ai 63 ans et j’essaie de changer ma façon de m’alimenter et aussi de changer plein de choses dans ma vie, je suis sûre que votre site va m’y aider
    Où dois-je m’adresser pour connaître les dates des stages que propose Irène Grosjean?

    A bientôt
    Pierrette

    • nastyaperfilova

      Bonjour Pierrette!

      D’abord je voulais vous dire que c’est magnifique que vous voulez améliorer votre alimentation ;-)
      En ce moment je fais une pause avec les articles, mais je vais très bientôt reprendre.
      Ce qui concerne les stages avec Irene Grosjean, je vous invite d’aller sur son site http://www.santenaturopathie.com/

      Je vous souhaite un beau chemin!

      Anastassia (Nastya)

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>